Tout chat présentant des difficultés...

...à respirer devrait bénéficier d’une prise en charge médicalisée immédiate. Il s’agit d’ailleurs de l’un des motifs fréquents de visite d’un propriétaire de félin chez le vétérinaire. Qu’il soit d’origine virale, bactérienne, parasitaire, tumorale ou même allergique, le trouble respiratoire du chat peut être bénin comme fatal. Les troubles respiratoires du chat peuvent concerner soit le nez, les sinus ou la trachée, soit les poumons, soit les deux. En fonction de la zone atteinte, les symptômes observés sont différents.

En cas d’atteinte des voies respiratoires hautes, on observe essentiellement des signes comme le nez qui coule, l’éternuement ou encore la toux. Si la maladie concerne les zones plus profondes et donc les organes qui permettent le mécanisme de respiration, l’animal présente de réelles difficultés à respirer. On verra aussi parfois son chat se tapir contre le sol en étendant au maximum son cou.

Une prise en charge rapide est importante si le chat est passé maître dans l’art de camoufler sa maladie. Ainsi, il n’est pas rare qu’aucun signe n’alerte les propriétaires pendant plusieurs jours. Une diminution de l’appétit et un comportement moins vif que d’habitude sont parfois les seuls indicateurs d’un problème pourtant bien réel.

Médecine intégrative

La médecine intégrative associe les médecines alternatives complémentaires aux soins conventionnels (imagerie, laboratoire, etc.) dans l’intérêt des patients. Elle est la vision globale de la santé de l'animal, qu’il soit un chien, un chat, un rongeur, un lapin, un furet, un oiseau ou un reptile.

La doctoresse Mira Gelehrter fondatrice et propriétaire du cabinet vétérinaire de la Jonction à Genève vous propose cette démarche pour le bien-être de l’animal mais aussi à celui du propriétaire. L'approche intégrative considère ainsi les valeurs de passion et de compassion des animaux et des propriétaires. 

La vétérinaire Mira Gelehrter combine la médecine traditionnelle et alternative  avec la réflexion sur le meilleur chemin à prendre pour que la guérison soit le plus rapide possible, durable et avec un minimum de stress.

Ozonothérapie  

Une partie des problèmes respiratoires du chat peuvent être traités par ozonothérapie. Un traitement que le Cabinet vétérinaire de la Jonction est le seul à proposer en Suisse. L’ozone médical stimule l’excrétion de produits toxiques par les organes éliminatoires. Par le phénomène respiratoire, ces résidus peuvent être écartés. Il possède également une propriété anti-infectieuse.

Il élimine les micro-organismes tels que les bactéries et les virus, les levures et les parasites. Il stimule le système immunitaire, plus particulièrement en cas d’infection chronique. Il stimule également le métabolisme général, surtout le fonctionnement du système nerveux. En outre, l’ozone est un parfait oxygénant. Il fournit donc de l’oxygène à l’organisme, et permet d’apporter à la cellule l’énergie nécessaire pour son fonctionnement.

Homéopathie

L’homéopathie permet en effet de soigner les pathologies courantes des animaux de compagnie, aiguës ou chroniques. Aujourd’hui, cette médecine complémentaire a trouvé toute sa place dans leur traitement. Elle s’utilise seule ou en complément d’un traitement allopathique. Ou après un tel traitement, par exemple lors d’une convalescence après une opération chirurgicale ou une maladie aiguë de l’animal.

Les avantages: notre compagnon ne risque ni surdosage ni effets indésirables. De plus, l’homéopathie n’est toxique ni pour l'animal, ni pour l'environnement et en général peu coûteuse. L’animal est plus réceptif que l’humain à ces remèdes alternatifs, d’où souvent des résultats plus rapides et spectaculaires.

Les chats et chevaux y réagissent d’ailleurs particulièrement bien. Ils sont suivis des chiens, puis des autres animaux. L’homéopathie soignant ce qui est réversible, il est important que l’animal malade en prenne le plus tôt possible après l’apparition des symptômes.

Fleurs de Bach

Les Fleurs de Bach peuvent, entre autres, accompagner un animal jusqu’à la fin de sa vie pour lui apporter un maximum de confort mental et de sérénité. Elles apportent une aide considérable pour éliminer un stress ou une angoisse sur un animal sensible à son environnement si ce dernier est modifié. Cela dit, elles ne doivent en aucun cas être prises au hasard, et ce qui fonctionne sur l’humain fonctionne différemment sur l’animal.

En tout cas, il ne faut pas faire de combinaison sans avis préalable. C’est tout le savoir-faire d’un vétérinaire formé à la médecine intégrative qui se révèle alors indispensable.

Mira Gelehrter

La doctoresse Mira Gelehrter est fondatrice et propriétaire du Cabinet vétérinaire de la Jonction à Genève. Elle s’intéresse à la médecine vétérinaire alternative et holistique depuis la faculté de médecine vétérinaire d’Hanovre et Munich.

Confrontée régulièrement aux limites des soins conventionnels et forte de plus de vingt-cinq ans d’expérience, elle intègre l’homéopathie, la phytothérapie et l’ozonothérapie aux protocoles de traitements des animaux de compagnie de tous genres.

La doctoresse Mira Gelehrter est également professeur à l’école d’homéopathie SHI à Zoug et membre de la commission des examens. Enfin, elle est professeur à l’école Anisana du canton de Berne pour la formation de physiothérapeutes et kinésiologues pour animaux, tout en étant membre de la commission des examens. La bienveillance et l’écoute sont au cœur de sa démarche.

  • Située à Genève, le Cabinet Vétérinaire de la Jonction offre tous les services de médecine, de chirurgie et d’urgence ainsi que la mise en oeuvre de médecines alternatives pour l’approche intégrative de la santé globale et du bien-être de tous vos animaux de compagnie. Toute une équipe professionnelle et qualifiée est à votre service, pour des interventions selon vos besoins.

Plus d'infos

Boulevard Carl-Vogt 38
1205 Genève
Suisse
vetjonction@gmail.com
+41 22 995 96 97

En savoir plus : 
www.vetjonction.ch