Si, jusqu’à aujourd’hui, la médecine esthétique se contentait de donner une impression de jeunesse en utilisant divers artifices, les recherches actuelles se dirigent vers des traitements aux vertus curatives. «Nous ne voulons plus maquiller le vieillissement de la peau, mais le freiner en lui offrant un cocktail high-tech de substances assemblées sur mesure pour les besoins spécifiques de la peau du patient», affirme Pauline Burgener. Cette doctoresse en biologie a créé sa ligne de SPA et de traitements qui porte son nom et connaît depuis un succès important à travers le monde. Le laboratoire Pauline Burgener est actuellement en train de mettre au point un système de diagnostic puissant et très précis qui permet de cartographier les besoins de la peau de chaque patient. A partir des résultats de ses instruments innovants, elle concevra une formule sur mesure à appliquer quotidiennement. «Nous offrirons de la haute couture mais dans le domaine des cosmétiques.», explique Dr Pauline Burgener.

Facteurs multiples
Le vieillissement de la peau naît de facteurs divers dont la génétique et l’environnement. Ce sont ses carences naturelles ou induites qui détériorent sa structure et affectent son aspect ainsi que son éclat. Afin de différer le recours à la médecine et à la chirurgie esthétique, il est donc nécessaire de lui apporter une réponse personnalisée à ses déficits. Mais aussi, par une approche holistique, de l’alimenter correctement afin de combler ses besoins spécifiques. La doctoresse Pauline Burgener le résume avec simplicité : «En nourrissant la peau avec les ingrédients dont nous manquons, nous atténuons l’incidence des facteurs génétiques et environnementaux. La santé reste notre préoccupation principale et la beauté en est son expression.» Après avoir testé le succès de leurs nouvelles méthodes, Dr Pauline Burgener proposera ces soins nouvelle génération dans le courant de l’année prochaine.