Prof. Dr méd. Jakob Passweg
Président de la Ligue suisse contre le cancer

Oncologues, chirurgiens, radiologues, chercheurs, psycho-oncologues et bien d’autres conjuguent leurs forces pour faire face à cette maladie à nulle autre pareille. Et cela porte ses fruits: les progrès des dernières décennies sont remarquables. Aujourd’hui, on traite mieux, et souvent, on guérit mieux. 

Ces progrès sont notamment liés à la recherche extrêmement dynamique qui se pratique en Suisse. La fondation Recherche suisse contre le cancer, la Ligue suisse contre le cancer et les ligues cantonales et régionales contre le cancer soutiennent activement la recherche sur le cancer. L’année passée, quelque 20 millions de francs ont été ainsi distribués aux projets de recherche indépendants les plus prometteurs.

Une lutte coûteuse

La promotion de la recherche au cours des dernières années montre un net accroissement du nombre de chercheurs qui s’efforcent d’obtenir des subsides pour leurs projets de recherche. En quinze ans, grâce aux dons reçus, les fonds disponibles pour la promotion de la recherche ont pu doubler. Mais malgré cette évolution réjouissante, les fonds restent limités et le nombre de requêtes que la Commission scientifique évalue comme de bonne qualité mais qui ne peuvent pas être financées faute de moyens, est depuis un certain temps en augmentation. Ceci est bien sûr décevant pour les chercheurs concernés.

Reste que la recherche suisse contre le cancer est une des meilleures au monde et que cela profite finalement aux personnes qui luttent au quotidien contre la maladie. Tout cela ne serait pas possible sans vos dons. Grâce à vous, la recherche avance. Et la lutte contre le cancer aussi.