Facts

  1. Fondée en 2010 par Nicolas Durand et Iwan Märki.
  2. Abionic détient le record de prix et distinctions liés à l’entrepreneuriat en Suisse.
  3. C’est initialement un spin-off de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Comment fonctionne votre nouveau produit?

Notre produit est basé sur une nouvelle nanotechnologie développée à l’EPFL, qui permet de réduire le temps du diagnostic à cinq minutes au lieu de plusieurs heures. Nous utilisons les mêmes procédés de quantification moléculaire que les laboratoires d'analyse, mais obtenons une réduction du temps d’incubation grâce à la miniaturisation de nos capteurs à l’échelle nanoscopique.

Quelle plus-value apporte votre produit sur le marché médical?

Les allergies touchent une personne sur quatre en Europe.

En utilisant nos produits, les praticiens proposent à leurs patients un résultat précis sur site et à partir d’une goutte de sang, leur permettant ainsi d’accéder immédiatement au bon traitement. Le rapport compréhensible et illustré qui est délivré instantanément au patient est également une plus-value pour lui.

Quelle raison vous a poussé à lancer un produit spécifique aux allergies?

Les allergies touchent une personne sur quatre en Europe et sont actuellement très difficiles à diagnostiquer. 

De plus, de par la complexité de ce type de test, les allergies se sont révélées être une excellente démonstration du potentiel de notre technologie. 

Nous proposons désormais aux pharmaciens et aux médecins généralistes de dépister rapidement leurs patients et de les orienter chez un allergologue pour un diagnostic complet si la situation l’exige.

Avez-vous pour ambition de détecter autre chose que des allergies?

En effet, notre plate-forme permet le diagnostic de bien d’autres applications en dehors des allergies. Typiquement, nous prévoyons la commercialisation prochaine de tests d’anémie (fer), de diabète et même de septicémie. Suivront les tests d’allergie et d’intolérance alimentaire, cholestérol et asthme entre autres.