Le département de gynécologie



Tout commence par l’acquisition d’une chaise gynécologique équipée d’un vidéocolposcope intégré. Cet appareil permet au médecin d’établir un diagnostic à haut niveau de fiabilité, et aux patientes de pouvoir suivre l’examen en temps réel sur monitor.

Par ailleurs, le potentiel de cette technologie est multiple. Ainsi, sous la direction de la doctoresse Brigitte Frey Tirri, médecin-cheffe du département de gynécologie, l’établissement lance un projet pilote qui consiste à intégrer les images dans le système informatisé de gestion des patientes.

Une étroite collaboration IT – médecins

Activement soutenu par M. Achim Bauer, manager application des technologies médicales, ce projet est rapidement mis en oeuvre.

« Les images full HD constituent une aide précieuse à la formation »

Tout d’abord, les développeurs rendent le software compatible avec la technologie « Digital Imaging and Communication in Medicine».

Il est ensuite testé, validé, puis implémenté sur le réseau informatique dans d’autres hôpitaux de la région bâloise.

Gestion plus sûre

Le «tout numérique» simplifie grandement le processus de gestion dans le sens où toutes les données de la patiente sont centralisées en un seul dossier (ultrasons, examens du sein, colposcopie, etc.).

De plus, cette façon de procéder permet d’éliminer les risques de doublons et les sources d’erreurs telles une mauvaise saisie manuelle d’un numéro d’identification, un oubli de changement de nom d’une patiente, etc.

Un outil pédagogique apprécié

Sur un autre plan, souligne la doctoresse, les images full HD constituent une aide précieuse à la formation. «Plus on visualise, meilleure est la compréhension, dit-elle».

Et d’ajouter: «Ce qui est valable pour les patientes l’est aussi pour le personnel en formation ». Ainsi, les médecins assistants et postgrade tirent régulièrement profit de cette technologie d’avantgarde