Qu’est-ce que l’immunothérapie?

Nous stimulons avec des médicaments le système immunitaire du corps afin qu’il élimine les cellules cancéreuses. L’immunothérapie est l’arme la plus prometteuse pour combattre le cancer.

Elle s’avère très efficace contre les types de cancer au taux de mutation génétique élevé, notamment le cancer noir de la peau, le cancer des poumons, le cancer du rein, le cancer de la vessie et d’autres tumeurs.

Comment la recherche sur le cancer a-t-elle évolué ces dernières années?

Le traitement anticancéreux est toujours plus ciblé. Grâce au diagnostic moderne, les tumeurs peuvent être classifiées avec davantage de précision, et les traitements cancéreux sont de mieux en mieux adaptés aux patients.

« Le traitement anticancéreux est toujours plus ciblé »

Par conséquent, les groupes de personnes pouvant participer à une étude clinique sont de plus en plus petits. C’est pourquoi l’existence d’organisations telles que le Groupe Suisse de Recherche Clinique sur le Cancer (SAKK) est indispensable, car elles permettent aux 20 principaux centres oncologiques de Suisse d’effectuer ce genre d’études.

Ainsi, à l’avenir aussi, nous pourrons offrir à nos patients des traitements innovateurs. Aujourd’hui, la recherche clinique sur le cancer met l’accent sur des thérapies personnalisées et non plus à large échelle.

Après les anticorps anti-CTLA4, les inhibiteurs PD1 sont désormais des médicaments régulièrement utilisés dans l’immunothérapie. Ces substances sont nettement plus efficaces que les anticorps anti-CTLA4 et présentent bien moins d’effets secondaires.

L’immunothérapie mène-t-elle à la guérison?

Il est vrai qu’autrefois, certains patients pouvaient mourir au bout d’un an et demi seulement alors qu’aujourd’hui, ils vivent plusieurs années sans rechute.

Néanmoins, nous n’en savons encore trop peu sur les effets à long terme de l'immunothérapie. Notre objectif est de réduire les rechutes et d’amener la maladie à un niveau chronique, du moins tant que la guérison n'est pas encore envisageable.

Que nous réserve l’avenir de la recherche sur l’immunologie?

J’attends beaucoup des nouveaux médicaments et combinaisons thérapeutiques. L’une de nos missions est d’identifier les patients qui profitent le plus de l’immunothérapie.