Le traitement pour soigner l’addiction existe et les personnes souffrant de cette maladie peuvent se rétablir. Il ne s’agit pas d’une situation sans issue!

Bien au contraire, un traitement adéquat, tant au niveau physique que psychologique, permet aux personnes affectées de s’abstenir de consommer des produits psychotropes et de mettre des limites à des activités devenues toxiques (cyberdépendance, workaholism, achats compulsifs, etc.).

Une des caractéristiques de l’addiction est le fait que l’addict perd la liberté de s’abstenir de consommer sans qu’il en soit conscient

Un sevrage sous surveillance médicale, accompagné d’une psychothérapie spécifique, ainsi que la participation à des groupes d’entraide optimise les résultats du traitement.

Une des caractéristiques de l’addiction est le fait que l’addict perd la liberté de s’abstenir de consommer sans qu’il en soit conscient. Il pense pouvoir contrôler sa consommation et ne voit pas les conséquences négatives de celle-ci dans leur vraie dimension.

C’est généralement son entourage, souvent codépendant, qui prend conscience du problème, et doit faire face à l’énorme difficulté de lui faire admettre l’étendue de ses «pertes de maîtrise» ainsi que la nécessité de se soigner.

Le déni, la fierté mal placée ou l’entêtement empêchent l’addict de prendre conscience de la gravité de sa situation et font obstacle à l’acceptation du besoin d’un traitement.

La personne qui souffre d’une addiction n’est pas seule à en souffrir. Son comportement affecte également son entourage. Le positionnement ferme et clair de celui-ci déclenche souvent la demande de traitement de l’addict. C’est ainsi qu’être à l’écoute de l’entourage et le soutenir est essentiel.