INFOS

L’arthroscopie
Une part de plus en plus importante des opérations de l’épaule peut se réaliser en microchirurgie. Les avantages: des douleurs moins fortes, pas de cicatrice, pas de risque d’infection.

Prothèses
L’évolution de la recherche, de l’imagerie médicale ainsi que l’expertise développée par certains chirurgiens permettent l’installation de «prothèses sur mesure».

Centres spécialisés
Le travail en équipe de plusieurs spécialistes qui appliquent des protocoles précis et multidisciplinaires offre une prise en charge globale, experte et donc efficace.

«La tendance dans l’ensemble de la médecine, pour gagner en efficacité, est à la spécialisation; c’est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit de remédier à des pathologies dans une articulation aussi fine et complexe que l’épaule», affirme d’emblée le Dr Gazielly. Chirurgien orthopédique FMH, spécialiste de l’épaule depuis 30 ans et responsable du centre spécialisé de l’épaule au sein de la Clinique de Genolier, il est considéré comme l’un des grands spécialistes européens de la discipline. L’un de ses chevaux de bataille? La prise en charge physiothérapeutique en parallèle ou à la place de toute opération. «C’est en mobilisant le patient immédiatement après une opération que l’on draine le sang et que l’on assure une récupération optimale. Dans de nombreux cas, il peut se remettre au golf ou au tennis quelques mois après!» Ces si bons résultats sont non seulement dus au savoir-faire des équipes médicales (chirurgien, rhumatologue et physio) mais aussi au progrès de la microchirurgie et de l’imagerie médicale ainsi que de la simulation informatique 3D qui permet une fabrication sur mesure de prothèses. Il n’y a donc aujourd’hui plus aucune bonne excuse, lors d’une douleur à l’épaule, pour ne pas consulter rapidement un chirurgien spécialiste. Dans les trois quarts des cas, une opération ne sera même pas nécessaire et la prescription d’un traitement de physiothérapie précis sera suffisante.